LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS 20€ D'ACHAT

L’HISTOIRE VRAIE DES INFIRMIÈRES

Publié par Émilie D. le

 

Laïcisation des hôpitaux, Joseph Belon - La boutique des infirmières

Laïcisation des hôpitaux - école des infirmières - 
cours de pansement pratique sur le mannequin, Joseph Belon

 

 

Au sommaire de cet article :

  1. De religieuses à professionnelles paramédicales, une lente évolution.
  2. Les dates clés de l’histoire des infirmières.

 

1. De religieuses à professionnelles paramédicales :

Vous l’aurez remarqué, cette profession est de nature, plus souvent attribuée aux femmes, même si cela tend à changer ces dernières années ; les Instituts de Formation en Soins Infirmiers comptant de plus en plus d’hommes au sein de leurs effectifs.

Cette hyper-féminisation de la profession puise son origine dans l’antiquité. En effet dès cette époque, le « prendre soin » (qui peut être définit comme étant un ensemble de pratiques visant à stimuler les forces de vie) est originellement voué aux femmes. Alors que les traitements, eux (des « armes contre la maladie »), sont attribués aux hommes.

 

On retrouve alors ce schéma immuable selon lequel l’homme médecin prescrit des soins à la femme infirmière. (On le constatera aisément encore de nos jours lorsque des patients s’adresseront à l’infirmier du service en l’appelant « Docteur » alors que l’on pensera du médecin femme qu’elle est l’infirmière qui l’accompagne ;-) )

 

Arrive alors le christianisme qui marquera grandement la profession. En effet, si la médecine a ses origines dans le génie grec, il ne fait aucun doute que la profession d'infirmière s'enracine dans le christianisme.

Au moyen-age, la maladie deviendra une épreuve divine et celles qui seront chargées d’accompagner les malades feront preuve de miséricorde (forme de compassion pour la misère d’autrui). Des religieuses mais aussi d’anciennes prostituées (appelées des « repenties ») seront alors mise à l’épreuve de leur foi en prenant soin des malades.

Il faudra attendre le 18ème siècle et les grandes découvertes scientifiques (et par conséquent les débuts de la laïcité) pour voir se « dé-christianiser » la profession.

En effet, grâce aux avancées de la médecine dues notamment à Claude Bernard (médecin et physiologiste français considéré comme le fondateur de la médecine expérimentale) et Louis Pasteur (microbiologiste, connu notamment pour avoir mis au point un vaccin contre la rage mais aussi les pratiques d’hygiène et d’asepsie), l’infirmière ne peut plus se contenter de prendre soin des malades dans la piété et dans la foi et doit se mettre à jour des nouvelles connaissances et pratiques qui inondent la France : la formation devient indispensable :

  • La première école d’infirmière est créée en 1878 par le Dr Bourneville à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.
  • La croix rouge instaure les premiers cours théoriques en 1899, année de la création du Conseil International Infirmier (ONG fédérant des associations nationales d’infirmiers et infirmières. Il représente le personnel infirmier de plus de 128 pays).

La première guerre mondiale va permettre à la profession de s’affirmer, de se spécialiser et de s’imposer au sein de la société. Mais l’infirmière est alors encore loin d’être une praticienne autonome dans ses actes et dans ses choix comme le démontre cette définition du métier d’infirmière donnée par l’Union des Femmes Françaises en 1920 : «Le rôle de l’infirmière est de servir le malade en veillant constamment sur lui et tout ce qui l’entoure, et principalement en secondant assidûment et docilement le médecin.»

Infirmières portant des masques à gaz,1915 - Blog des infirmières

Infirmières portant des masques à gaz, 1915

 

Le début du 20ème siècle amorce un nouveau virage pour la profession qui se professionnalise toujours plus et avec l’apparition en 1938 du diplôme d’assistante sociale, puis en 1942 la création du diplôme d’état d’infirmier (notamment grâce à Léonie Chaptal) et en 1956 la création du diplôme d’aide-soignant.

 

2. Les dates clés de l'histoire des infirmières :

  • 1878 : La première école d’infirmière est créée par le Dr Bourneville à Paris.
  • 1899 : Création du Conseil International Infirmier / La croix rouge instaure les premiers cours théoriques.
  • 1907 : Création du Diplôme d’État d’Infirmier du Secteur Psychiatrique.
  • 1938 : Apparition du diplôme d’assistante sociale.
  • 1942 : Création du diplôme d’état d’infirmier.
  • 1947 : Virginia Henderson, à la fois infirmière, enseignante et chercheuse américaine, est à l'origine du modèle des quatorze besoins fondamentaux de l'être humain.
  • 1956 : Création du diplôme d’aide-soignant.
  • 1991 : Création de la direction du service de soins infirmiers dans les hôpitaux.
  • 1992 : Nouveau programme d’étude en soins infirmiers : diplôme unique pour tous les secteurs d’activité.
  • 1993 : Décret du 15 mars relatif aux actes Professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmier. Instauration des règles professionnelles (actuellement R art.4312-1 à R art.4312-32 code de la Santé Publique) et diagnostic infirmier.
  • 2006 : Loi du 21 Décembre portant création d’un ordre national des infirmiers français.
  • 2007 : Arrêté du 13 avril sur les prescriptions infirmières
  • 2009 : Nouveau programme d’études en partenariat avec les universités. Le diplôme est alors reconnu à un grade licence.

 

Sans oublier Florence Nightingale, qui, vers 1860, sera pionnière et instigatrice de la formation infirmière à l’étranger (La Journée internationale des infirmières est célébrée dans le monde entier le 12 mai, jour de l'anniversaire de naissance de Florence Nightingale).

Florence Nightingale - La boutique des infirmières

Florence Nightingale

 

De ces prémices à la façon dont nous la connaissons aujourd'hui, la profession d’infirmière n’a cessé d’évoluer et, c’est certain, évoluera encore énormément à l’avenir.

La place de l’infirmière au sein d’une institution hospitalière et plus largement au sein de la société et bien différente selon le pays où l’on se trouve. Rendez-vous donc dans un prochain article pour découvrir le rôle de l’infirmière au 4 coins de monde:-) !

 

 

 

Sources : medarus.org ; infirmiers.com ; ifsidijon.info


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés par la modération avant publication.