Comment être prêt en cas d’Urgence Médicale (dans la vie de tous les jours) ?

Publié par Julie C. le

Entrée des Urgences et Véhicule de secours Pompiers

Même en dehors de notre profession, une urgence médicale peut arriver tous les jours. Maladies, malaises, accidents de la route, de sport ou domestiques, la liste des urgences que nous pouvons avoir à gérer un jour est quasiment illimitée...

Nous allons voir dans cet article comment se préparer pour gérer au mieux ces situations, afin de pouvoir se concentrer sur les bons gestes sans perdre de temps si la situation se présente.

Au sommaire de cet article :

  1. Être Organisé
  2. Gagner du temps
  3. Les antécédents familiaux
  4. Emporter une "Carte d'urgences"
  5. Respecter le calendrier
  6. La trousse de secours

1. Être Organisé

L'organisation est un gage de tranquillité. Prenez le temps de noter vos informations médicales et celles de votre famille dès maintenant, afin d’être prêt à gérer toute urgence d’ordre médicale et d’aborder cette éventualité plus sereinement.

En cas d’urgence, il vous faudra partager des faits cruciaux concernant la condition physique de la personne concernée avec des professionnels de la santé (pompiers, docteurs, infirmières) afin de les aider à prendre des décisions rapides et éclairées qui pourraient vous sauver la vie ou celle d'un être cher.
Maladies chroniques, antécédents, hospitalisations récentes, opérations et accidents doivent être synthétiser sur un document papier ou numérique facile d’accès et de partage (nous en reparlerons un peu plus loin dans cet article).

Ce n'est pas la seule raison de mettre vos dossiers en ordre : des études montrent que les personnes qui gardent activement une trace de leurs informations personnelles sur leur santé sont plus susceptibles de bien manger et de faire de l'exercice régulièrement, d’avoir un IMC, une tension artérielle et un taux de cholestérol corrects et d’avoir par conséquent une meilleure communication avec leurs médecins et de meilleurs résultats pour la santé.
Plus vous pouvez raconter une histoire complète sur votre santé ou celle de votre entourage, plus vous aurez de chances d'obtenir les meilleurs soins possibles de la part d'un médecin.

2. Gagner du temps

Notez minutieusement les contacts de vos docteurs et spécialistes.

Si vous ne vous souvenez pas du nom de l'endocrinologue qui a vérifié votre thyroïde il y a trois ans, il sera plus facile de le retrouver si vous l’avez noter dans le répertoire de votre smartphone. Lorsque vous ne voyez pas un médecin très souvent, il est facile d'oublier son nom...
Faites une liste des noms, spécialités et numéros de téléphone des médecins et spécialistes que vous avez consulté et affichez-la par exemple sur la porte de frigo de votre cuisine, sur votre bureau, ou stockez-la directement sur votre téléphone.
Les contacts de votre pédiatre, dentiste, urologue ou gynéco seront facilement accessibles en cas d’urgence et vous feront gagner un temps précieux.

Une astuce simple à mettre en place : Mettre les médecins en numérotation abrégée sur votre smartphone

3. Les antécédents familiaux

Faites le points sur les problèmes de santé et antécédents médicaux familiaux connus et demandez simplement à vos parents, grands-parents, frères et sœurs etc.. des détails que vous ne connaissez peut-être pas sur leur santé et leurs antécédents, tels que des cas de cancer, de diabète, d'hypertension artérielle , de maladies cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou encore d'affections diagnostiquées à un jeune âge ; puis notez-les dans un document.

Une simple liste écrite fonctionne très bien, mais vous pouvez évidemment les noter sur votre ordinateur ou votre smartphone afin de les avoir sous la main.
Stockez ce document avec vos dossiers de santé personnels d'une manière facile d'accès et de partage, qu'il soit papier ou sur support numérique. Si vous préférez la première solution, nous vous recommandons un classeur avec intercalaires, beaucoup plus facile à conserver dans l'ordre chronologique et à apporter à un rendez-vous qu'une chemise de classement en vrac.
Pour passer au numérique, essayez un programme de partage de fichiers basé sur le cloud, tel que Google Drive ou iCloud.
Si vous gérez les soins d'un proche, il est particulièrement utile d'organiser ses informations dans une version basée sur le cloud afin qu’elles soient disponibles n’importe où en quelques clics.

Malaise d'une personne - source SDIS77
Remplissez également vos données de santé personnelles et celles de vos proches en incluant tout ce que vous diriez à un nouveau médecin ou que vous voudriez qu'un proche sache en cas d'urgence. Si vous possédez un iPhone, envisagez d'utiliser l'application « Apple Health », qui synthétise les données de santé de manière électronique en un seul emplacement convivial.

Assurez-vous d'enregistrer vos affections médicales actuelles ou passées importantes, la façon dont elles ont été ou sont traitées, les visites chez le médecin ou spécialiste et leur fréquence ainsi que toute intervention chirurgicale ou accident vécus nécessitant des soins médicaux. Si vous avez eu une appendicite à l'adolescence mais que vous ne vous souvenez pas exactement quand, ce n’est pas grave, notez simplement que vous en avez eu une.
Aussi, demandez des copies des résultats d'analyses de sang ou d'urine, des dépistages et de tout résumé de sortie d'hôpital. Il sera particulièrement pratique de les avoir si vous changez de médecin.

En cas de traitement médical en cours, faites une liste des médicaments sous ordonnance que vous prenez, y compris la posologie, la fréquence et la raison pour laquelle vous les prenez, car certains peuvent être prescrits à plusieurs fins..
Notez également si vous prenez des vitamines et compléments alimentaires, car certains peuvent interagir avec les médicaments sur ordonnance.
Assurez-vous de noter toute allergie connue.
Enfin, il n'est pas nécessaire de noter chaque visite chez le médecin remontant à des années.

4. Emporter une « Carte d'urgence »

En cas de malaise ou d’accident à l’extérieur, elle pourra être d’une grande utilité.
Il peut s'agir simplement d'une petite feuille manuscrite indiquant votre nom, votre date de naissance, vos conditions médicales, les opérations et l'âge approximatif auquel vous les avez subies, les allergies aux médicaments, les contacts d'urgence et les principaux médecins et leurs numéros de téléphone.
Faites de même pour vos proches et vos enfants, en ajoutant leurs antécédents de vaccination, leur taille et leur poids.

Rangez cette carte dans un portefeuille ou un sac à dos – qu'un bon samaritain ou un premier intervenant pourrait vérifier – et mettez-la à jour au besoin. Si vous avez un iPhone, vous pouvez remplir et activer la section "Identifiant médical" de l'application Santé.

5. Respecter le calendrier

Pour gérer les visites préventives, comme voir votre médecin généraliste ou passer une mammographie, aussi facilement que vos dossiers de santé, essayez de les réserver toujours au même mois de l’année, par exemple au cours du mois de votre anniversaire : c'est une excellente idée parce que ça marche et qu'on aura tendance à ne pas oublier un rendez-vous en faisant cela.

Pour les tests dont vous avez besoin moins fréquemment, comme une coloscopie ou un autre test annuel, réservez toujours le prochain avant de quitter le cabinet, même si c'est dans quelques années . De cette façon, plus de risque d’oublier de prendre un rendez-vous à temps et de subir de longs mois d’attentes chez votre spécialiste faisant de ce fait dépasser la date préconiser d'un examen.

Arrangez-vous aussi pour voir votre ostéopathe au début de l'année : si votre assurance mutuelle couvre deux visites annuelles, vous pouvez y retourner si besoin avant décembre.

Enfin, configurez le calendrier de votre téléphone pour qu'il vous rappelle quelques jours à l’avances vos rendez-vous médicaux. Si vous ne l’appliquez pas déjà, cette petite astuce vous sera d’une grande aide. De la même façon, vous pouvez configurer des rappels pour un vaccin annuel comme le vaccin contre la grippe si vous le faites.

6. La trousse de secours

Préparez idéalement Deux trousses de secours :

  • La première pour la maison, pourra contenir tout ce qu’il faut pour gérer un accident domestique, avec du petit matériel médical et des accessoires de soins.
  • La deuxième, d’une grande importance également, devra être de taille réduite pour pouvoir se glisser dans un sac à main, un sac à dos ou dans votre voiture.

Vous pouvez choisir une trousse de premiers soins déjà remplie avec le nécessaire ou la composer vous même en y mettant le matériel qui vous semble indispensable selon votre situation : désinfectant, bandages, poche de froid, pansements, pince à clamper et à écharde, couverture de survie ou encore un garrot réutilisable afin de pouvoir faire face à certaines situations , ainsi que des médicaments contre la douleur ou vos traitements médicaux sous ordonnance...


En appliquant tout les conseils de cet article, vous pourrez limiter et contrôler de potentielles urgences médicales et aborderez plus sereinement une situation d’urgences dans votre quotidien !

Produit en lien avec cet article

Trousse de secours compacte Ylea - trousse de premiers soins transportable

Trousse de Premiers Soins Compacte "Easy"

Trousse de secours compacte transportable Ylea "Easy" Un Kit de premiers soins portable compact et complet, pratique à garder en permanence dans votre sac ou votre véhicule, l'emmener dans vos ballades, camping etc.. afin d'avoir...

En savoir plus

← Message plus ancien


Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés par la modération avant publication.