LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE DÈS 20€ D'ACHAT

L'ÉLECTROCARDIOGRAMME

Publié par Émilie D. le

 

ECG article blog des infirmières - La boutique des infirmières

 

Dans ce nouvel article, nous allons aborder les bases de l’électrocardiogramme, plus communément appelé ECG. 

Au sommaire de cet article :

  1. Petit rappel anatomique
  2. Qu’est ce qu'un ECG ?
  3. Comment lire un ECG ? 


Petit rappel anatomique :

Le cœur est un organe formé essentiellement d'un muscle, le myocarde, lequel est entouré d'un « sac » séreux, le péricarde.
Le cœur comprend quatre cavités : deux cavités droites, formées par l'oreillette et le ventricule droit et deux cavités gauches, formées par l'oreillette et le ventricule gauche. Les cavités droite et gauche sont totalement séparées par une cloison (septum).

Ces cavités sont connectées à des veines et des artères qui conduisent le sang venant ou partant du cœur.
De l'oreillette droite, le sang passe dans le ventricule droit à travers la valvule tricuspide ouverte, avant d’être propulsé dans l’artère pulmonaire, via la valvule pulmonaire, en direction des poumons où il s'oxygène et élimine le gaz carbonique.
Le cœur gauche est constitué par l'oreillette gauche qui surmonte le ventricule gauche. Entre les deux se situe la valvule mitrale. Le sang, revenu des poumons où il s'est oxygéné, se déverse dans l'oreillette gauche en empruntant les veines pulmonaires, avant de passer dans le ventricule gauche à travers la valvule mitrale ouverte. Il est finalement éjecté par le ventricule dans l’aorte,  puis distribué à tous les organes. 

La diastole correspondant au remplissage des oreillettes qui se remplissent de sang et la systole correspondant à la contraction des ventricules éjectant le sang dans l'aorte (pour le gauche) dans l'artère pulmonaire (pour le droit).  

schéma coeur humain - La boutique des infirmières

2. Qu’est ce qu'un ECG ?

L'électrocardiogramme est un examen indolore pratiqué dans le cadre du dépistage ou du diagnostic de différentes cardiopathies. Lors de cet examen, des électrodes sont posées sur la poitrine, les poignets et les chevilles du patient. Il est l'examen majeur en cardiologie qui permet d'effectuer des diagnostics précis notamment celui d'infarctus, de troubles du rythme, de l’infarctus du myocarde ou de péricardite.
L'électrocardiogramme enregistre l'activité électrique du cœur.
La stimulation électrique d'une cellule musculaire détermine l'apparition d'une activité électrique et mécanique. Pour faire court, on parlera de dépolarisation des cellules entraînant la contraction de celles-ci et de repolarisation des cellules entraînant leur relâchement.

L'ECG classique enregistre la dépolarisation et la repolarisation des oreillettes et des ventricules.

 

 

3. Comment lire un ECG ?


ecg - schéma - La boutique des infirmières


Pour lire un ECG (rôle du médecin) on parlera d’Onde P, d’Intervalle P-Q et de Complexe QRS :

 

  • L’onde P : elle est liée à la dépolarisation auriculaire (contraction des oreillettes)
  • L'interval P-Q : il est le témoin du temps nécessaire à la transmission de l'influx électrique du nœud sinusal des oreillettes au tissu myocardique des ventricules (conduction auriculo-ventriculaire). Sa durée normale, mesurée du début de l'onde P au début du complexe QRS est de 0,12 à 0,20 seconde. 
  • Le complexe QRS : il témoigne de la dépolarisation ventriculaire. (contraction des ventricules.)


ecg - La boutique des infirmières

 

Lecture d'un ECG standard :

Il ne peut être valide que si l'appareil est correctement étalonné et les électrodes correctement positionnées. 
On estime d'abord le rythme cardiaque, en particulier son caractère régulier ou non, et la fréquence auriculaire et ventriculaire. En cas d'arythmie, ou de bradycardie, il ne faut pas hésiter à enregistrer des épisodes suffisamment longs.
On analyse ensuite l'axe, l'amplitude, la durée et la forme des différents complexes P et QRS.
L'analyse de l'ECG doit tenir compte de l'âge du patient. En effet, certaines particularités sont observées aux âges extrêmes de la vie. La fréquence cardiaque est normalement très élevée chez les nourrissons (160bpm à trois mois, par exemple).

Un rythme cardiaque normal est un rythme dit « sinusal » : l'activité cardiaque étant sous contrôle du nœud sinusal situé dans l’oreillette droite.

La réalisation d’un ECG est un acte Infirmier sur délégation médicale, mais il doit être interprété par un médecin capable d’intervenir rapidement.




Sources : www-sop.inria.fr  www.fedecardio.org


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés par la modération avant publication.